Les Parisiens votent pour tripler les frais de stationnement pour certains SUV

[ad_1]

Les électeurs de Paris ont approuvé un effort visant à augmenter considérablement les frais de stationnement pour les gros véhicules utilitaires sport et autres voitures lourdes, la dernière mesure prise par la maire Anne Hidalgo pour remodeler la capitale française avec des politiques respectueuses de l’environnement et favorables aux piétons.

Les nouveaux tarifs de stationnement devraient être approuvés en mai par le Conseil municipal de Paris, où le Parti socialiste et les alliés des Verts de Mme Hidalgo disposent d’une majorité. Les nouveaux frais devraient ensuite entrer en vigueur en septembre, a déclaré Mme Hidalgo.

Certains propriétaires de voitures se sont plaints d’être exclus de la capitale, mais Mme Hidalgo s’est montrée impénitente lors d’une conférence de presse dimanche soir. “Les Parisiens ont fait un choix clair”, a-t-elle déclaré, ajoutant : “Nous sommes très fiers de ce résultat”.

Pourtant, la participation a été extrêmement faible. Alors que quelque 54,5 pour cent des Parisiens ont voté en faveur de la mesure, seulement 5,7 pour cent environ des électeurs éligibles se sont rendus aux urnes.

Même si une grande partie du débat public s’est concentrée sur les SUV ou les véhicules utilitaires sport, les nouveaux frais s’appliqueront à toutes les voitures pesant plus de 1,6 tonne si elles sont équipées d’un moteur à combustion traditionnel ou si elles sont hybrides, ou plus de deux tonnes si elles sont équipées d’un moteur à combustion traditionnel. électrique.

Ces véhicules devront payer 18 euros, soit un peu plus de 19 dollars, par heure de stationnement public dans le centre de Paris, et 12 euros dans les quartiers périphériques de la capitale française, soit le triple du tarif normal.

Mais il existe plusieurs exemptions, la mesure s’appliquera donc principalement aux visiteurs extérieurs.

Les Parisiens qui stationnent dans leur quartier ne seront pas concernés. Pas plus que les taxis ou autres véhicules professionnels, ni les personnes qui utilisent des véhicules plus gros en raison d’un handicap.

Les autorités municipales ont fait valoir que les gros SUV et autres grosses voitures émettent plus de gaz à effet de serre que les voitures de taille moyenne et sont plus dangereux pour les piétons en raison de leur encombrement.

Les opposants centristes et de droite de Mme Hidalgo ont déclaré dans un communiqué déclaration que le faible taux de participation et les maigres résultats du référendum constituaient un « désaveu » du maire et que l’augmentation des prix éloignerait les familles nombreuses et les SUV plus récents et plus propres de la capitale.

“Avec ce coup de pub, la maire de Paris cherche simplement à détourner l’attention de son bilan désastreux”, indique le communiqué.



[ad_2]

Source link

Scroll to Top