Les accords finaux pour le centre événementiel de Calgary ont été publiés et la construction devrait commencer cette année

[ad_1]

Les grands détails qui chorégraphieront la construction et l’exploitation du centre événementiel de Calgary ont été libérés Jeudi, préparant le terrain pour le plan déclaré de la ville d’inaugurer le projet cette année.

Les ententes finales ont été signées en octobre dernier entre la ville de Calgary, le gouvernement de l’Alberta, le Stampede de Calgary et la Calgary Sports and Entertainment Corporation (CSEC), propriétaire des Flames de Calgary de la LNH, mais n’ont été rendues publiques qu’aujourd’hui.

Les détails sont exposés dans 16 accords spécifiques s’étalant sur près de 800 pages, dont certaines sont fortement expurgés pour « protéger les informations sensibles et exclusives sur les partenaires du projet ».

Le bâtiment du centre événementiel comprendra une arène de 18 000 places, qui remplacera le Scotiabank Saddledome, ainsi qu’une nouvelle patinoire communautaire.

“Les Calgariens qui examineront ces accords verront beaucoup d’informations familières”, a déclaré Michael Thompson, directeur général des services d’infrastructure de la ville, dans un communiqué. “Une grande partie des informations contenues dans ces accords ont été publiées en octobre 2023 avec l’annonce des accords définitifs.”

D’autres documents vont de accords fiscaux à gestion d’événements et accords d’utilisation de la route. Dans un communiqué, Stuart Dalgleish, directeur de l’exploitation et membre du comité directeur du centre événementiel, a déclaré que 2024 serait une grande année pour le projet.

« Avec le centre d’événements, il s’agit d’investissements essentiels qui, ensemble, jettent les bases nécessaires à notre progression vers une ville de deux millions d’habitants », a-t-il déclaré, citant d’autres projets en cours au centre-ville de Calgary, comme l’agrandissement du Centre des congrès BMO. et la station LRT rénovée Victoria Park/Stampede.

REGARDER | Le maire de Calgary, Jyoti Gondek, explique le projet après l’annonce de l’accord :

Le maire de Calgary explique que le projet de centre événementiel ira au-delà d’une simple arène

Les responsables ont annoncé un accord de principe en avril pour remplacer le Saddledome de Calgary. Le projet comprendra une nouvelle patinoire communautaire, des infrastructures publiques et des liaisons de transport.

Selon la ville, les permis et la conception seront réalisés entre le printemps et l’été de cette année. Les travaux devraient avoir lieu entre l’été et l’automne.

En janvier, la ville a commencé à autoriser les travaux et les activités préparatoires pour préparer le site à la construction. Cela impliquait de déplacer Fifth Street SE entre la 14e Avenue et la 12e Avenue, à environ un demi-pâté de maisons à l’est pour libérer de l’espace pour le bloc du centre événementiel, qui s’étendra sur quatre hectares (10 acres).

En avril 2023, un accord de principe a été conclu, ce qui permettrait à la ville et au CSEC de financer un nouveau centre événementiel. Le gouvernement provincial contribuera 330 millions de dollars à l’infrastructure d’un nouveau quartier de divertissement et au coût d’une nouvelle patinoire communautaire rattachée au centre événementiel.

Conseil. Sonya Sharp, qui est également présidente du comité du centre d’événements, a écrit dans un communiqué qu’elle était heureuse de voir les accords rendus publics.

« Je pense qu’il est vraiment précieux que tout le monde ait la chance de comprendre les détails de ce projet. Les travaux sont en bonne voie et les Calgariens devraient s’attendre à voir des activités de construction habilitantes commencer dans les mois à venir. La prochaine étape majeure que le public verra est l’obtention des permis. “, a déclaré le conseiller du quartier 1.

“2024 sera une année importante pour ce projet et pour la région. Je serai ravi de voir plus de détails sur la conception, et je sais que de nombreux Calgariens le seront également.”

La conception du nouveau complexe est encore en cours de finalisation. Les accords stipulent que le nouvel aréna intégrera les commodités vues dans d’autres bâtiments plus récents qui abritent désormais des équipes de la LNH à Edmonton, Las Vegas et Detroit.

La ville versera 537 millions de dollars, tandis que le CSTC versera 40 millions de dollars d’avance ainsi que 17 millions de dollars en loyers annuels à la ville sur 35 ans, qui augmenteront de 1 pour cent chaque année.

Bien que l’arène elle-même puisse ouvrir en 2026, les accords stipulent que les infrastructures environnantes – y compris l’arène communautaire et un nouveau passage souterrain de Sixth Street SE pour relier l’East Village – devraient ouvrir en 2027.

[ad_2]

Source link

Scroll to Top