L’enregistrement au régime national de soins dentaires s’étend aujourd’hui pour couvrir les personnes âgées de 72 ans et plus

[ad_1]

Les personnes âgées de 72 ans et plus peuvent dès aujourd’hui s’inscrire au régime national de soins dentaires du Canada, mais les dentistes ne peuvent toujours pas s’inscrire au programme, même s’ils sont censés commencer à prendre des patients dans quelques mois seulement.

“Je sais qu’il y aura beaucoup de questions concernant les prestataires. Ces détails sont dans les dernières étapes de négociation”, a déclaré mercredi le ministre de la Santé, Mark Holland.

“Nous sommes prêts sous peu à pouvoir partager des informations avec tous les prestataires, avec tous les dentistes.”

On ne sait toujours pas exactement comment les dentistes, les hygiénistes et les denturologistes s’inscriront au programme, comment fonctionnera le processus de facturation et combien ils seront payés pour leurs services.

Le régime national de soins dentaires, doté de 13 milliards de dollars, devrait éventuellement fournir des soins dentaires à environ neuf millions de Canadiens non assurés d’ici 2025.

L’adhésion au régime – qui verra le gouvernement fédéral offrir des prestations dentaires aux familles non assurées dont le revenu familial est inférieur à 90 000 $ par an – a commencé à la fin de l’année dernière. La couverture devrait commencer en mai prochain.

Holland a déclaré que le gouvernement fédéral avait discuté avec des associations dentaires de tout le pays pour préciser les détails.

“Au fond, nous voulons nous assurer que les dentistes sont traités équitablement, qu’ils sont équitablement rémunérés pour leurs services, qu’ils savent clairement comment fonctionne ce processus”, a déclaré Holland.

Plus de 400 000 seniors déjà inscrits

Le gouvernement fédéral envoie progressivement des invitations aux personnes âgées de 70 ans et plus pour s’inscrire au Régime canadien de soins dentaires, en commençant par les plus âgées; les personnes âgées de 72 ans et plus deviennent éligibles aujourd’hui. En mai prochain, un portail en ligne sera ouvert pour permettre aux personnes de 65 ans et plus de s’inscrire.

Jusqu’à présent, plus de 400 000 personnes âgées se sont inscrites, a déclaré Holland.

“Attendez vos lettres”, a-t-il ajouté.

La Dre Heather Carr, dentiste d’Halifax et présidente de l’Association dentaire canadienne, a déclaré qu’il devrait y avoir suffisamment de dentistes pour répondre à la demande.

“Cela dépend de la région dans laquelle vous vivez… Nous avons effectivement quelques problèmes géographiques”, a-t-elle déclaré.

Carr a déclaré que les dentistes réclamaient depuis longtemps un régime national de soins dentaires.

“Mais à l’heure actuelle, il est très difficile pour eux de prendre une décision (de participer) car il y a encore tellement de détails qui n’ont pas été finalisés”, a-t-elle déclaré.

“Mais il est aussi très important d’essayer de bien faire les choses. Nous voulons que l’administration soit simple et facile tant pour le patient que pour les cabinets.”

Le Dr Brock Nicolucci, président de l’Association dentaire de l’Ontario, a déclaré que les dentistes veulent également savoir si les patients pourront choisir la clinique à laquelle ils s’adresseront et comment le nouveau régime fonctionnera parallèlement aux programmes de soins dentaires provinciaux et territoriaux existants.

“Nous avons fait part de ces préoccupations à Santé Canada, mais nous n’en sommes pas encore là”, a-t-il déclaré. “Nos préoccupations sont vraiment valables et importantes, et nous voulons nous assurer que le gouvernement y répond avant le déploiement final.”

Avez-vous des questions sur la façon dont le nouveau régime de soins dentaires du Canada pourrait vous affecter ? Envoyez un courriel à [email protected].

[ad_2]

Source link

Scroll to Top