La France réduit de moitié environ le nombre de spectateurs pour la cérémonie d’ouverture de Paris 2024

[ad_1]

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré mercredi que quelque 300 000 spectateurs pourront assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, soit environ la moitié de ce qui était initialement prévu.

Le spectacle géant sur la Seine du 26 juillet marquera la première fois qu’une cérémonie d’ouverture aura lieu en dehors du cadre habituel d’un stade.

Cela impliquera également une opération de sécurité massive, avec le déploiement de dizaines de milliers de policiers et de militaires.

Les athlètes défileront au cœur de la capitale française à bord de bateaux sur la Seine sur un parcours de 6 kilomètres. Les deux rives du fleuve seront bordées de spectateurs, derrière de multiples cordons de sécurité.

S’exprimant sur la chaîne de télévision française France 2, Darmanin a déclaré que les plans actuels permettraient d’accueillir 100 000 spectateurs payants avec vue sur le fleuve et plus de 220 000 personnes avec des billets gratuits sur les berges supérieures du fleuve.

Les organisateurs avaient initialement estimé qu’environ 600 000 spectateurs pourraient assister à la cérémonie, mais Darmanin n’a pas expliqué pourquoi ils ont révisé ces chiffres.

Lorsqu’on lui a demandé s’il souffrait d’insomnie en pensant à la cérémonie, Darmanin a répondu qu’il dormait bien.

“Je sais que nous avons les meilleures forces de sécurité au monde et que nous pourrons montrer que la France est capable de remporter des médailles et surtout d’accueillir le monde sans problème”, a-t-il déclaré.

En décembre, le président français Emmanuel Macron a déclaré que la cérémonie pourrait être déplacée pour des raisons de sécurité si la France était à nouveau frappée par des attaques extrémistes. Il a cité les attentats extrémistes meurtriers qui ont frappé Paris en 2015 comme exemple du type de crise grave qui pourrait obliger à repenser la situation.

[ad_2]

Source link

Scroll to Top