Des militants pour le climat jettent de la soupe à la Joconde à Paris au milieu des manifestations agricoles | Nouvelles

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on voit deux femmes jeter de la soupe sur le verre protégeant l’œuvre de Léonard de Vinci.

Deux militants pour le climat ont jeté de la soupe sur la Joconde au Musée du Louvre à Paris et ont crié des slogans en faveur d’un système alimentaire durable au milieu des protestations des agriculteurs exigeant que le gouvernement s’attaque aux bas salaires et à d’autres problèmes.

Le tableau du XVIe siècle de l’artiste italien Léonard de Vinci n’a pas été endommagé.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on voit deux femmes avec les mots « Riposte Alimentaire » écrits sur leurs T-shirts en train de jeter de la soupe sur le verre protégeant l’un des tableaux les plus célèbres du monde et de passer sous une barrière de sécurité pour rapprochez-vous du tableau.

“Quelle est la chose la plus importante ?” ils ont crié. « L’art ou le droit à une alimentation saine et durable ?

« Notre système agricole est malade. Nos agriculteurs meurent au travail », a-t-il ajouté.

On pouvait alors voir les employés du Louvre poser des panneaux noirs devant la Joconde et demander aux visiteurs d’évacuer la salle.

Manifestation pour une alimentation durable à Paris
Cette capture d’écran extraite d’une séquence montre les militants jetant de la soupe (David Cantiniaux/AFPTV via AFP)

« Résistance civile »

Sur son site Internet, le groupe « Food Riposte » a déclaré que le gouvernement français ne respectait pas ses engagements climatiques et a appelé à la mise en place d’un système de santé équivalent au système de santé public français pour donner aux gens un meilleur accès à une alimentation saine tout en offrant aux agriculteurs un revenu décent. revenu.

Dans un communiqué envoyé à l’agence de presse AFP, ils ont déclaré que le lancement de la soupe marquait le « début d’une campagne de résistance civile avec une demande claire… de la sécurité sociale d’une alimentation durable ».

Les agriculteurs français en colère utilisent leurs tracteurs depuis des jours pour établir des barrages routiers et ralentir la circulation à travers la France afin d’obtenir une meilleure rémunération pour leurs produits, moins de bureaucratie et une protection contre les importations bon marché.

Vendredi, le gouvernement a annoncé une série de mesures qui, selon lui, ne répondent pas pleinement à leurs revendications. Certains agriculteurs ont menacé de converger vers Paris, à partir de lundi, pour bloquer les grands axes routiers menant à la capitale.

Scroll to Top