14 % des donneurs d’organes au Québec en 2022 étaient des personnes ayant choisi l’aide médicale à mourir

[ad_1]

Les chercheurs affirment que 64 personnes au Québec ont fait don de leurs organes après avoir reçu l’aide médicale à mourir (AMM) entre 2018 et fin 2022.

Ils ont découvert que les dons de ce groupe représentaient 14 pour cent de tous les organes donnés au cours de la dernière année de l’étude.

Les chercheurs ont analysé les données de tous les receveurs de l’AMM référés à Transplant Québec pour un éventuel don d’organes au cours des cinq années et ont constaté que le nombre de donneurs est passé de huit en 2018 à 24 en 2022.

L’auteur principal, le Dr Matthew Weiss, directeur médical de Transplant Québec, affirme que bon nombre des 245 personnes recommandées pour un don se sont retirées du processus en raison de préoccupations concernant certains aspects de celui-ci, mais il n’existe aucune donnée détaillée sur leurs raisons.

Il dit que certains ont peut-être décidé de ne pas faire de don après avoir appris qu’ils devraient recevoir leurs médicaments d’aide médicale à mourir à l’hôpital plutôt qu’à la maison, afin que leurs organes puissent être prélevés rapidement après un arrêt cardiaque.

Le Dr Pierre Marcelet, expert en transplantation d’organes, affirme que les personnes qui reçoivent l’AMM et qui souhaitent faire un don le prennent à cœur.

“En général, c’est tellement important pour eux qu’ils sont même prêts à modifier leur processus de fin de vie pour pouvoir donner leurs organes”, a-t-il déclaré à Radio-Canada.

Weiss dit que l’on ne sait pas combien de prestataires d’AMM ont offert à leurs patients la possibilité de faire don de leurs organes, et il aimerait que des rapports soient normalisés à travers le Canada pour comprendre les résultats.

L’étude portant sur le don de foies, de reins et de poumons a été publiée aujourd’hui dans le Journal de l’Association médicale canadienne.

Les seuls autres pays où le don d’organes après aide médicale à mourir est légal sont l’Espagne, la Belgique et les Pays-Bas.

[ad_2]

Source link

Scroll to Top